Je vous dois combien Docteur ?

Il y a des fois comme ça, où tout ne va pas comme tu veux…

Début novembre, j’ai commencé à  souffrir de vertiges neuro sensoriels.

ça m’est arrivée comme ça en me levant un matin… Pis comme je croyais être une super maîtresse, c’est à dire une maîtresse normale mais avec une cape, (on se les gèle un peu depuis un petit bout de temps dans ma contrée donc j’ai une cape), au lieu d’aller voir le médecin, je suis quand même aller bosser.

J’ai fait ça durant quelques jours… Seulement, en maternelle, soit t’as la tête baissée pour parler aux nains quand t’es debout, soit t’es assise sur une chaise de nain et tu lèves la tête pour parler à ta collègue ou ton Atsem. Donc forcément, quand t’as des vertiges, tu ne tiens pas longtemps à ce rythme là. Il y a un jour où tu fais un malaise et où tu finis chez le doc.

Je vous passe le fait que mon médecin généraliste ait pris ça à la légère et ne m’ait octroyée que deux jours d’arrêt…

  •  qu’il ait été surpris que je refasse un malaise en classe et que je revienne le voir la semaine suivante, qu’il m’ait octroyée à nouveau 2 jours d’arrêt,
  • que je sois revenue à nouveau le voir à bout de force la semaine suivante et qu’enfin il m’ait orientée vers une kiné qui faisait de la rééducation pour les vertiges neuro sensoriels,
  • que cette fameuse kiné était en vacances et que donc j’ai encore traîné ma misère durant deux semaines et que j’ai dû reprendre le travail dans le même état…
  • qu’après une dizaine de séances de rééducation neuro sensorielle, une séance d’ostéopatie trois séances d’étiopatie plus tard, des vacances de noël de merde, j’arrive en janvier déprimée, me sentant vieille et inutile et me demandant chaque matin si j’allais pouvoir assurer ma journée d’instit en maternelle.

C’est alors qu’une copine me parla d’un acupuncteur, je l’appelais rapidement et oh surprise, une place se libérait, j’eus un rendez-vous pour le lendemain…

A young girl talking to Santa Claus on the telephone. (Photo by Martha Holmes//Time Life Pictures/Getty Images)

A young girl talking to Santa Claus on the telephone. (Photo by Martha Holmes//Time Life Pictures/Getty Images)

En une séance, j’entraperçus enfin des progrès.

Pourtant, notre rencontre démarra bizarrement…

  • Vous venez pour quoi ?
  • J’ai des vertiges depuis deux mois, au début ça tournait autour de moi et maintenant j’ai des étourdissements, j’ai l’impression d’être bourrée de tanguer H 24, je suis fatiguée à un point que vous n’imaginez pas, j’ai les cervicales bloquées à force de maîtriser chacun de mes gestes, je…
  • C’est quoi votre nom de jeune fille ? Parce que je fais un dossier à ce nom là. Parce qu’après vous divorcez, vous reprenez votre nom, vous me rappelez, je ne vous retrouve pas dans mes dossiers etc… donc c’est quoi votre nom ?
  • P…. Nan mais oh, j’ai pas envie de divorcer ?
  • Vous savez que je vais parler de vous fin Novembre ?
  • Euhhh attends là mon coco, je suis dans un autre espace temps ou bien ? c’est quoi la date aujourd’hui ? Janvier non ? Et tu me parles de novembre ? … ???
  • J’ai un colloque où on va parler de gens comme vous.
  • Comme moi ?
  • Oui, des gens comme vous, des angoissés, des angoissés de la vie, quoi ! Vous vous êtes coincés le méridien.
  • Ooookkkaaaayyyy… ça démarre bien…. Le quoi ?…
  • Donnez moi vos mains !
  • Dans ta gueule ou bien ? ok.

Alors là môssieur baragouine dans sa moustache, lève les yeux au ciel, compte, soupire et là je me dis :

« Nan mais je suis où là ? »

C’est là qu’il me fait une liste non exhaustive :

  • Vous avez les pieds et les fesses froids (nan mais oh de quoi je me mêle ???),
  • vous sentez vos muscles tressauter sous la peau (ouais ça m’arrive),
  • vous avez des règles douloureuses depuis quelques temps ( ah bah oui tiens !!?? mais il est caché dans ma culotte ou bien ?),
  • vous ne voyez pas bien la nuit (ben ouais, je suis pas nyctalope )
  • vous avez un mauvais sommeil (tu m’étonnes John ! )
  • vous avez des maux de tête (ouais, des fois)
  • Vous avez des crampes (ouais c’est vrai)
  • Vous êtes frustrée (et allez donc ! On rentre dans le vif du sujet !)
  • vous vous fixez constamment des objectifs avec un plan pour y arriver et EVIDEMMENT comme ça ne marche pas toujours comme vous l’avez prévu et que vous êtes impatiente voire capricieuse parce que vous voulez tout, tout de suite (je sens qu’on va bien s’entendre nous deux !) vous êtes frustrée voire même en colère, donc frustration sur frustration, bim ! Anxiété généralisée ! ( t’en as d’autres sous le coude là ?)
  • Vous vous coincez le méridien principal ( Mais c’est quoi ce putain de méridien ??? )

Après 60 minutes, allongée avec des aiguilles partout, de la tête aux pieds, môssieur daigne enfin venir me les enlever.

  • Regardez dans vos cheveux si je n’en ai pas oublié  ?

Je me tâte la tête, tout le cuir chevelu, pas d’aiguille.

  • Parce que vous savez, si on vous arrête avec des aiguilles encore plantées dans la peau, on peut vous accusez d’exercice illégal de la médecine, à quoi on peut ajouter recel d’objets volés, délit de fuite aussi si vous ne me payez pas, à savoir 4 x 7,5 euros…
  • ok.
  • bon, on se revoit la semaine prochaine.
  • ok connard.

Ben finalement, le con, il m’a soulagée et il a peut être bien raison…

 

acupressure

 

 

 

 

 

Publicités

8 commentaires

  1. Ahah, j’aime beaucoup le ton de l’article ! « Les nains » !
    Ils sont étranges nos acupuncteurs, le mien me trouvait trop stressée donc m’a déclenchée (en secret) un malaise vagal, « histoire de relâcher tout ça ». Ah ouais ouais ouais, le souffle coupé, suant comme une vache sous la canicule, l’impression d’avoir des poignards dans le dos, j’ai rampé jusqu’à la porte pour lui demander ce qu’il foutait en me laissant seule en pleine agonie. « Ah ben voilà, ça a marché, ça va mieux ? ». Sérieux ?!
    http://la-parenthese-psy.com/

    Aimé par 1 personne

  2. bienvenue au club si je puis dire … J’en souffre depuis 1994 ! et de temps à autre ça revient… une vrai galère : on a l’impression d’être dans un bateau en pleine tempête en ayant bu a en être ivre … Une horreur quoi !
    à priori, j’ai vu plein de spécialistes, c’est un problème d’oreille interne avec les cristaux qui se bloquent dans les cils de l’oreille et donc comme ils servent de « niveau » pour le cerveau, l’oreille donne de mauvaises informations au cerveau et hop, c’est parti pour les malaises et tangages à volonté !
    moi, c’est l’oreille droite qui est touchée … la seule chose que je puisse faire ce sont les mouvements de rééducation que m’avaient donné un kiné spécialiste de ces problèmes …
    le tanganil en cachet et en piqures n’a servi à rien …
    Bon courage ma belle

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s