Hormones

J’suis pas vieille, je suis vintage !

Si tu ne le sais pas, ben j’te l’dis cher lecteur, j’ai eu dans ma vie une période où j’étais fana du vintage.

J’en vivais plus ou moins bien, j’avais mon p’tit réseau, bref,  si tu veux en savoir un peu plus c’est là…  

J’avais un blog où je racontais des petites histoires à propos de chaque meuble que je rénovais et rebaptisais. Etant arrière petite-fille de curé (ouais, je sais, tu te poses des questions mais je te jure cher lecteur c’est possible) je me faisais appelée Georgette, relookeuse de meubles de son état, et j’aimais bien taquiner le curé du village dans mes petites nouvelles…

Extrait :

Georgette, comme tous les dimanches matins, se rendit à l’église…
N’aimant pas la foule des bigotes, elle préfère y aller une fois que la messe est dite et que le curé a replié ses gaules si je puis dire…
Assise au fond de la nef sur un prie dieu qu’elle aurait bien relooké, Georgette savourait le silence divin…
Quand tout à coup elle entendit une voix de stentor l’interpeller !
– Georgette !! Ah enfin, j’arrive à vous mettre la main dessus !
Je vous attends au confessionnal ! I-MME-DIA-TE-MENT !!!
– Meuh nan euh !!! J’ai rien fait de mal Môssieur le curé !
– Ah ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii ??????!!!!!! JE suis allé jeter un coup d’oeil à votre blog…
– Ah ! La curiosité est un vilain défaut Môssieur le curé !
– Non mais dîtes donc !!! N’inversez pas les rôles Georgette ! Mais vous vous rendez compte de ce que vous faites malheureuse !!!
Vous élevez le Guignolet et le Fernet Branca au rang de boisson divines et…
– Nan mais en fait le Fernet Branca c’est dégueu ! Même avec du coca ça passe pas…
– Cessez de m’interrompre ! Vous écrivez des articles avec des contrepèteries douteuses…
– Ah bah ! à ce que je vois, vous les avez toutes trouvées hein ? Vous avez aimé celle de la marquise qui…
– Taisez-vous Georgette ! Vous vous exhibez en petite robe et boa !! C’est au delà de ce que j’aurais imaginé ! Votre blog est un antre de luxure et de dépravation ! Et vous êtes d’une vulgarité parfois dans vos propos ! Vous me réciterez 3 patères et tous les jours je veux que vous veniez entretenir l’église pendant une semaine ! Ce sera vot’pénitence !
– Euh… Môssieur le curé ! Z’avez point peur dîtes ! Nan parce que si vous me lâchez toute seule ici, je sais pas si vous allez reconnaître votre église ! Manque un peu de couleurs et de gaieté ! Vous célébrez quoi en fait ? la Morne attitude ?
– ok Georgette… en fait, j’ai un petit buffet Henri II chez moi au prebytère, que j’aimerais bien RéNOVER ! Relooker ! Tous ces anglicismes ! Bref ! Si vous pouviez faire quelque chose…
– Nan mais oh ! Vous pouviez pas le dire tout de suite que vous avez aimé mes créations et réalisations au lieu de me gueuler dessus ! C’était pas plus simple de me le demander gentiment ?
– Pardonnez-moi Georgette… Et puis parlez moins fort ! On pourrait vous entendre !!

Voilà, le ton était donné 😉

J’avais aussi un fournisseur officiel de vintage, c’était môssieur Moitié, brocanteur de son état. Il savait toujours ce dont j’avais besoin, ce que j’aimais, il me mettait toujours de côté ce qui allait me faire triper (une commode, une lampe, un semainier, une table etc… !!!!

Pis des fois, comme il était un peu bordélique dans sa caverne d’Ali Baba et que ça dégueulait de partout, il chargeait son camion et venait tout jeter dans ma cour avant de passer à la déchetterie ; ça allait du casier en métal à tiroir aux planches en bois dont j’étais friande pour la rénovation des meubles… Une fois qu’il avait tout balancé, on se prenait un p’tit kir. Pas de café, nan, pas de café, fallait calmer la bête 😉

Môssieur Moitié c’est un spécimen…

Quand tu lui demandes si ça va bien, il te répond :

  • Tout va bien ! Les urines sont claires ce matin !

Bref… J’ai encore un petit stock de bricoles vintage à écouler et aujourd’hui, c’est ça :

C’est le lot à gagner pour fêter les vacances et…

  • avoir liké la page Facebook ou s’être inscrit à la newsletter du blog,
  • avoir partagé l’article sur Instagram, Facebook, Twitter ou pigeon voyageur..
  • et mis un petit commentaire ici ou sur la page Facebook…

Ami(e)s Belges, je sais que pas mal d’entre vous me suivez, vous pouvez y participer aussi 😉

Par contre, ne nous narguez pas parce que vous êtes en vacances une semaine plus tôt hein…

Profil bas ! On ne la ramène pas !

Je ne veux pas de photos avec les orteils vernissés sur le sable ou le gazon avec un mojito à la main…

Là, ça annule votre participation ! J’déconne évidemment mais pas tant que ça quand même 😀

PS : Taille 42 vintage la robe 😉

  • donc soit tu rentres dedans et c’est impec !
  • soit tu te motives pour rentrer dedans et tu fais le secret du poids…
  • soit t’aimes pas quelqu’un, et tu lui offres une belle blouse à mémère pour le lui faire savoir 😀
  • soit tu l’offres à ta copine ou collègue qu’est toquée du vintage 😉 et elle sera contente !

Résultat du concours le 7 juillet au soir 😉

 

En plein dans le Mille Emile

Tu ne l’as peut être pas vu cher lecteur, fan, abonné ou collègue, mais Ta mère a dépassé les 100 000 visites et ce, en à peine plus d’un an.

On parle bien du blog, hein… Qu’il n’y ait pas de malentendu et « de toute façon, je ne connais même pas votre mère… » (ça te rappelle quelque chose cette réplique ? »)   😀

Donc, comme toute occasion est bonne pour l’apéro mais qu’on ne peut pas trinquer ensemble, et bien ce sera concours !!!!

Pis comme j’aime bien faire des surprises, tu ne sauras pas ce que tu vas gagner en participant au concours.

Tu participes, tu joues et tu fermes les yeux jusqu’à ce que je te dise de les ouvrir 😉

 

Pour participer :

Et oui t’as bien lu ! J’ai besoin de ta date de naissance.

Si tu regardes en bas de la photo, tu connaîtras la mienne 😉

Bref, dis-toi que tu vas gagner la teacher box du mois, y paraît que c’est à la mode 😀

Et tu me connais ? Je ne te ferai jamais une blague comme ça :

Allez ! C’est parti mon kiki! Réponse dans quelques jours !

C’est l’anniv de ta mère

Dans quelques jours c’est l’anniv du blog de ta mère…

Ouais, je sais, ta mère, elle n’a pas de blog mais moi oui !

Bref, je me disais que pour fêter ça, ce serait sympa de faire un petit concours ! Genre, tu gagnerais une box pour instit en mal d’idée pour la fête des parents.

Alors voilà, je ne vais pas te dire ce qu’il y aura dans la box mais il y aura au moins un truc, genre ça :

22 mouchoirs vintage mais neufs, certains sont de Cholet (elle ne se fout pas de ta gueule ta mère hein !!!???!! ) avec le petit tampon qui va bien pour faire comme ta mère ——> c’est par là

Si t’as plus de 22 élèves, ben tant pis pour toi 😀

En tout cas t’auras 22 mouchoirs pour pleurer ta mère en mandarin, c’est déjà ça…

Evidemment, il n’y aura pas que ça, il y aura encore deux trois bricoles dans la box 😉

Donc, pour participer au concours de ta mère en maternelle « elle bidouille », tu dois :

  • mettre un petit commentaire, là, en bas de l’article (comme ça, j’aurai ton mail et je pourrai te contacter)
  • partager l’article évidemment et pis surtout…
  • dire à tes copains, tes copines, tes collègues, ton frère, ta soeur, ton tonton, ta tata etc… que ta mère en maternelle c’est super cool pis que ce serait bien de liker la page Facebook.

Voilà voilà….

Allez, bisous ❤

PS : Résultat du concours le 14 avril 😉

 

Liebster Award

J’ai une amie blogueuse qui m’a fait un super cadeau !

Elle m’a nominée au Liebster Award, c’est Fanny Gatibelza de https://fannygatibelza.wordpress.com/

th

Je dois :

  • Dévoiler 11 secrets à propos de moi,
  • Répondre à ses 11 questions
  • Nominer 11 blogs, mettre leur lien dans mon article, les en informer et leur poser 11 questions.

 

Mes 11 secrets :

  • J’ai une grande vie intérieure. Donc, quand on me parle et que ça ne m’intéresse pas, je pars loin, très loin. Et là, je suis bien.
  • je suis une râleuse —-> c’est par ici !
  • j’adore la solitude.
  • je ne m’ennuie jamais.
  • J’ai perdu toute crédibilité chez mon ostéopathe il y a quelques années, depuis je porte quotidiennement une culotte gainante vintage ——> c’est par là !
  • Celui qui mange une orange, une clémentine,  ou une banane près de moi, j’ai envie de le buter.  Comment peut on infliger cette horrible odeur tenace à tout son entourage ?
  • Je lutte contre 5 putains de kilos pris après avoir arrêté la clope, et je lutte aussi pour ne pas reprendre la clope du coup… ——> Si ça t’intéresse
  • j’ai écrit un livre non publié, bien que j’étais à un poil de cul d’y arriver. Tu me diras « Tous les instits écrivent des livres en espérant être publiés, toucher des supers droits d’auteurs, et une avance sur le prochain bouquin, pour ne plus devoir aller en classe … » C’est pas faux.
  • je dis toujours que je me tape des mojitos mais en fait, je ne supporte plus l’alcool. Et ça me fait bien chier quand même j’avoue…
  • Les licornes, les paillettes, tout ça c’est des keuneries (je le dis exprès parce que j’aime bien embêter deux copines qui se prennent pour des licornes…
  • Je creuse un tunnel depuis ma classe pour m’évader. Le problème c’est que je suis au premier étage.

Mes 11 réponses :

  1. Ce que tu préfères dans ton blog…? Déconner.
  2. Ce que tu as découvert grâce aux blogs ? Une liberté de pensée et d’écrire
  3. Ton meilleur article? Pinterest est dangereux pour n’importe quel couple avec un instit
  4. Petit(e) tu voulais être…? Maîtresse. Le jour où j’ai sorti cette connerie, mes parents auraient dû mettre une belle baffe dans la gueule.
  5. Tu deviens président de la république. La première chose que tu décides ? Tout le faste de l’Elysée est réduit à zéro : les voitures de fonction avec chauffeur, les appartements de fonction, les changements de déco à chaque investiture, les coiffeurs et autres passe-droits, les pensions versées  à d’anciens ministres ou présidents, autres que la retraite, tout est supprimé. Les ministres et autres pique-asssiettes mangeront désormais à la cantoche du LEP ou du collège le plus proche.  Je m’arrête là parce que j’ai un programme d’enfer et je vais me retrouver au Formule 1 de Sochaux, gaulée  avec un chippendale ou mise en examen pour emploi fictif dans l’éducation nationale (ouais, j’avoue, je fais pas de fiche pédagogique…)
  6. Ton plus grand moment de solitude…? En animation pédagogique ou en formation.
  7. Le bonheur c’est quoi pour toi ? Me sentir à ma place.
  8. Ton leitmotiv ? Une porte se ferme, une autre s’ouvre.
  9. Tu te vois comment/où dans 3 ans ? J’en sais rien, j’arrive déjà pas à vivre le moment présent.
  10. J’ai une baguette magique et tu peux faire un voeu. Lequel ? Devenir président de la république.
  11. Ta meilleure blague ? Devenir président de la république.

Les 11 blogs à découvrir :

https://desfoisjoublietout.com/

https://ellea40ans.com/

https://misstexasblog.com/

http://bibliblog.net/

https://lesmercredisjolis.com/

https://suzanne35blog.wordpress.com/

https://bouzou.wordpress.com/

https://artdecoachblog.wordpress.com/

https://lesideesdeju.wordpress.com/

https://cakeaucitron.wordpress.com/

https://maitrefrancois.com/

Les 11 questions pour les blogueurs cités (ils y répondent ou pas, faut être rebelle parfois…Parce que mieux vaut être bel(le) et rebelle que moche et remoche) seront les mêmes que celles posées par Fanny Gatibleza parce que je suis une feignasse mais aussi parce que j’aime bien ses questions .

  1. Ce que tu préfères dans ton blog…?
  2. Ce que tu as découvert grâce aux blogs ?
  3. Ton meilleur article?
  4. Petit(e) tu voulais être…?
  5. Tu deviens président de la république. La première chose que tu décides ?
  6. Ton plus grand moment de solitude…?
  7. Le bonheur c’est quoi pour toi ?
  8. Ton leitmotiv ?
  9. Tu te vois comment/où dans 3 ans ?
  10. J’ai une baguette magique et tu peux faire un voeu. Lequel ?
  11. Ta meilleure blague ?

 

Mon horoscope chinois

On commence à se connaître un peu, toi et moi, cher lecteur, donc je vais te raconter un truc super intime.

Il y a quelques années, j’ai connu la plus grosse honte de ma vie. Depuis, je me suis remise en question, je ne mets plus de string et je ne crois plus en l’horoscope chinois.

Je comprends que tu ne voies pas le rapport, là maintenant tout de suite, mais tu vas bientôt capter.

Un jour, que j’étais jeune et belle, avec ma foi en l’éducation nationale en bandoulière, (maintenant elle se situerait plutôt dans ma fosse septique, mais bon…), je me suis bêtement vrillée le dos en montant l’escalier pour aller chercher un groupe d’élèves (j’avais un poste ZEP à l’époque, aujourd’hui ça s’appelle PDMQDC (Plus De Maître Que De Classe, ouais, je sais ça ne s’invente pas… A mon avis à l’éducation nationale, ils ont pris un ancien instit retraité dépressif et ils l’ont chargé de la communication, je dis ça, je dis rien… on a que ce qu’on peut se payer hein ?? )

Bref ! Je prends l’annuaire dans le bureau du directeur(ouais, c’était ça ou le minitel), pendant la récré et j’appelle tous les ostéos, les uns après les autres, l’un d’eux me dit qu’il consulte sans rendez-vous après 16h.

Qu’à cela ne tienne, je file comme une centenaire en déambulateur vers ma voiture, dès la sortie de l’école, et direction ce fameux cabinet d’ostéopathie.

Quand j’arrive, il y a une foule qui dégueule de la salle d’attente jusque vers l’entrée.

Je décide de rester quand même, je souffre trop.

Au bout d’une heure, j’ai enfin une place assise. Quand t’es assis, t’es plus détendu, ton esprit  part loin.

Enfin pas si loin que ça… Me suis rappelée que ce matin là, j’avais mis un string.

Un string chez un ostéopathe…

Nan c’est pas possible… Mais je ne pouvais pas prévoir…

En même temps ça n’est pas possible de retourner chez moi me changer, un vieux va me piquer ma place… Tant pis, je mettrai ma fierté de côté… pis je fouille un peu ma mémoire, et là ça me revient… J’ai pas non plus les mêmes chaussettes.. J’en ai une blanche et une rose… Me suis dit que dans mes Converse à fleurs, ça ne se verrait pas…

Là, j’ai une suée… je reste et je perds ma dignité ? ou je me barre à la vitesse d’une limace et j’en chie encore demain ?

Finalement, je reste…

Arrive mon tour…

Je rentre péniblement dans le cabinet de l’ostéo…

  • Qu’est-ce qui vous amène ?
  • Un mal de dent connard ! Ben, je me suis vrillée le dos, je suis coincée, j’ai affreusement mal.
  • Votre Carte Vitale, s’il vous plaît !
  • Voilà
  • Votre nom c’est bien F…….. ?
  • Nan, maintenant c’est P…., je divorce.
  • Ah bon ? dit-il en se jetant en arrière dans son super fauteuil ergonomique.
  • Ben oui, ce sont des choses qui arrivent…
  • Mais dîtes moi… Vous êtes coq ? dit-il en se rapprochant prestement de l’écran de son ordi ?
  • Pardon ?
  • Ben oui, vous êtes coq ! vous êtes né en 69, vous êtes coq !
  • Si vous le dîtes…
  • Et votre mari…
  • EX mari !
  • Oui pardon, votre ex mari, il est de quelle année ?
  • juillet 68
  • Un singe ! Mais non ! Un coq et un singe, ça ne peut pas fonctionner, c’était évident que vos alliez dans le mur !
  • Ben je ne m’en suis aperçue qu’après deux gosses, c’est ballot…. j’aurais dû me vrillée le dos 10 ans plus tôt !
  • Nan, mais vous, il vous faut un buffle !
  • Ah ouais ? Un buffle ? C’est quelle année un buffle ?
  • 1961 !
  • 61 ? Punaise… Déjà que trouver un mec c’est pas facile mais si en plus je dois faire un casting uniquement sur 1961…
  • Bon ! On y va ! Déshabillez-vous, gardez-juste la culotte…
  • Mmmmmhhh…

………………….

  • Bien, mettez-vous devant moi et penchez-vous ! Essayez de toucher vos pieds avec vos mains !
  • Arf, non putain, nooooonnnn !
  • Penchez-vous encore un peu plus … C’est bien !
  • Arf ! Tu m’étonnes que c’est bien ! Je suis en string et t’es derrière moi connard !
  • Parfait ! Alors, votre bassin n’est pas droit, vous avez une jambe plus courte que l’autre, vous avez les jambes trop arquées et vous avez les mâchoires trop serrées ! Allongez-vous sur la table…
  • Punaise, il ne manquerait pus qu’il lise dans mon string !

Arrivent les manipulations…. Etc… Etc…

Retour au bureau. Je suis rouge de honte mais rhabillée !

  • Vous allez avoir encore un peu mal durant deux ou trois jours, allez-y doucement ! ça va ?
  • Ben j’en suis restée au buffle… ça marche vraiment votre truc ?
  • Regardez-moi ! Je suis Chien, il me faut une Chienne ! C’est la meilleure combinaison ! D’ailleurs, je l’ai trouvée ma chienne, c’est ma femme, vous devrez aller la voir, il vous faut des semelles, elle est podologue. ça vous fera 39 euros ! Par carte ?
  • Euh… oui !

Ben vous savez quoi ? Je l’ai trouvé mon buffle ! Sans chercher d’ailleurs ! Je suis tombée sur un pervers narcissique ! J’en ai chié pendant 5 ans !

Aujourd’hui, je suis bien, je suis avec un lapin… 😀

vintage-photos-from-new-years-eves-past-10

 

Je vous dois combien Docteur ?

Il y a des fois comme ça, où tout ne va pas comme tu veux…

Début novembre, j’ai commencé à  souffrir de vertiges neuro sensoriels.

ça m’est arrivée comme ça en me levant un matin… Pis comme je croyais être une super maîtresse, c’est à dire une maîtresse normale mais avec une cape, (on se les gèle un peu depuis un petit bout de temps dans ma contrée donc j’ai une cape), au lieu d’aller voir le médecin, je suis quand même aller bosser.

J’ai fait ça durant quelques jours… Seulement, en maternelle, soit t’as la tête baissée pour parler aux nains quand t’es debout, soit t’es assise sur une chaise de nain et tu lèves la tête pour parler à ta collègue ou ton Atsem. Donc forcément, quand t’as des vertiges, tu ne tiens pas longtemps à ce rythme là. Il y a un jour où tu fais un malaise et où tu finis chez le doc.

Je vous passe le fait que mon médecin généraliste ait pris ça à la légère et ne m’ait octroyée que deux jours d’arrêt…

  •  qu’il ait été surpris que je refasse un malaise en classe et que je revienne le voir la semaine suivante, qu’il m’ait octroyée à nouveau 2 jours d’arrêt,
  • que je sois revenue à nouveau le voir à bout de force la semaine suivante et qu’enfin il m’ait orientée vers une kiné qui faisait de la rééducation pour les vertiges neuro sensoriels,
  • que cette fameuse kiné était en vacances et que donc j’ai encore traîné ma misère durant deux semaines et que j’ai dû reprendre le travail dans le même état…
  • qu’après une dizaine de séances de rééducation neuro sensorielle, une séance d’ostéopatie trois séances d’étiopatie plus tard, des vacances de noël de merde, j’arrive en janvier déprimée, me sentant vieille et inutile et me demandant chaque matin si j’allais pouvoir assurer ma journée d’instit en maternelle.

C’est alors qu’une copine me parla d’un acupuncteur, je l’appelais rapidement et oh surprise, une place se libérait, j’eus un rendez-vous pour le lendemain…

A young girl talking to Santa Claus on the telephone. (Photo by Martha Holmes//Time Life Pictures/Getty Images)

A young girl talking to Santa Claus on the telephone. (Photo by Martha Holmes//Time Life Pictures/Getty Images)

En une séance, j’entraperçus enfin des progrès.

Pourtant, notre rencontre démarra bizarrement…

  • Vous venez pour quoi ?
  • J’ai des vertiges depuis deux mois, au début ça tournait autour de moi et maintenant j’ai des étourdissements, j’ai l’impression d’être bourrée de tanguer H 24, je suis fatiguée à un point que vous n’imaginez pas, j’ai les cervicales bloquées à force de maîtriser chacun de mes gestes, je…
  • C’est quoi votre nom de jeune fille ? Parce que je fais un dossier à ce nom là. Parce qu’après vous divorcez, vous reprenez votre nom, vous me rappelez, je ne vous retrouve pas dans mes dossiers etc… donc c’est quoi votre nom ?
  • P…. Nan mais oh, j’ai pas envie de divorcer ?
  • Vous savez que je vais parler de vous fin Novembre ?
  • Euhhh attends là mon coco, je suis dans un autre espace temps ou bien ? c’est quoi la date aujourd’hui ? Janvier non ? Et tu me parles de novembre ? … ???
  • J’ai un colloque où on va parler de gens comme vous.
  • Comme moi ?
  • Oui, des gens comme vous, des angoissés, des angoissés de la vie, quoi ! Vous vous êtes coincés le méridien.
  • Ooookkkaaaayyyy… ça démarre bien…. Le quoi ?…
  • Donnez moi vos mains !
  • Dans ta gueule ou bien ? ok.

Alors là môssieur baragouine dans sa moustache, lève les yeux au ciel, compte, soupire et là je me dis :

« Nan mais je suis où là ? »

C’est là qu’il me fait une liste non exhaustive :

  • Vous avez les pieds et les fesses froids (nan mais oh de quoi je me mêle ???),
  • vous sentez vos muscles tressauter sous la peau (ouais ça m’arrive),
  • vous avez des règles douloureuses depuis quelques temps ( ah bah oui tiens !!?? mais il est caché dans ma culotte ou bien ?),
  • vous ne voyez pas bien la nuit (ben ouais, je suis pas nyctalope )
  • vous avez un mauvais sommeil (tu m’étonnes John ! )
  • vous avez des maux de tête (ouais, des fois)
  • Vous avez des crampes (ouais c’est vrai)
  • Vous êtes frustrée (et allez donc ! On rentre dans le vif du sujet !)
  • vous vous fixez constamment des objectifs avec un plan pour y arriver et EVIDEMMENT comme ça ne marche pas toujours comme vous l’avez prévu et que vous êtes impatiente voire capricieuse parce que vous voulez tout, tout de suite (je sens qu’on va bien s’entendre nous deux !) vous êtes frustrée voire même en colère, donc frustration sur frustration, bim ! Anxiété généralisée ! ( t’en as d’autres sous le coude là ?)
  • Vous vous coincez le méridien principal ( Mais c’est quoi ce putain de méridien ??? )

Après 60 minutes, allongée avec des aiguilles partout, de la tête aux pieds, môssieur daigne enfin venir me les enlever.

  • Regardez dans vos cheveux si je n’en ai pas oublié  ?

Je me tâte la tête, tout le cuir chevelu, pas d’aiguille.

  • Parce que vous savez, si on vous arrête avec des aiguilles encore plantées dans la peau, on peut vous accusez d’exercice illégal de la médecine, à quoi on peut ajouter recel d’objets volés, délit de fuite aussi si vous ne me payez pas, à savoir 4 x 7,5 euros…
  • ok.
  • bon, on se revoit la semaine prochaine.
  • ok connard.

Ben finalement, le con, il m’a soulagée et il a peut être bien raison…

 

acupressure

 

 

 

 

 

Martine et ses aventures

En glanant sur le net, j’ai trouvé un premier lien pour créer et personnaliser des couvertures de Martine puis on m’en a soufflé un autre où il y avait plus de choix (merci Marie Anne P.  ❤  )

Et depuis je m’éclate :

http://www.nintendo-town.fr/martine/create.php

martinepuelalavandemartinefaitlagueulemartineregardesoncarnetdesuivimartineest-une-fayote

martinevaenanimationpeda

Puis, il faut l’avouer, après je suis partie en sucette :

martinefaitcommeaditcelinealvarez

 

Je n’ai aucun avis ni a priori envers Céline Alvarez, l’analogie entre ses vidéos et les couvertures de Martine m’a juste sauté aux yeux. 😀

Puis j’ai vu cette couverture et là je suis partie en hors piste ! J’ai pensé à Bernie, pour ceux qui s’en souviennent 😀

martineseprendpourbernie

 

Amusez-vous bien c’est par ici 😉

 

 

Yoga du rire vous avez dit ?

Il y a des rencontres bénéfiques, parfois même salvatrices !

J’ai retrouvé un ancien collègue, qui m’a convaincue de participer à des séances de yoga du rire.

En même temps, je n’ai pas eu de difficultés à me laisser convaincre…

Comme dit le copain,  « je connais bien le spécimen, je pense que j’ai tiré le bon numéro ! »

Effectivement, j’ai le rire facile, communicatif et surtout, mon rire ne passe pas inaperçu… C’est un peu ce à quoi on me reconnaît. Ma marque de fabrique quoi ! D’anciens collègues d’école, le regrette à ce qu’il paraît,  d’autres s’en réjouissent.

Je suis donc arrivée, accompagnée de Michel à ma première séance de Yoga du rire.

Les présentations furent très simples de la part de Michel :

  • Je vous présente une ancienne collègue retrouvée par hasard, elle a un problème avec l’alcool.
  • Ah bah bien merci ! Sympa Michel !
  • BONJOUR Tôooooooaaaaaa  !!!!!!! (cri du coeur de tous les participants)
  • Donc en fait, tu m’as emmenée aux alcooliques anonymes ?

RIRES DE LA SALLE
On commence par des exercices de respiration, puis de relaxation des muscles, tout  débute tranquillement, chaque participant a le sourire aux lèvres… en silence ponctué de gloussements.

La règle est de ne pas parler, de communiquer par le geste et le regard.

S’ensuivent des exercices que j’ai jugé de prime abord complètement ridicules, l’échauffement du rire :

Il faut imiter ou inventer le rire de la sirène, du bûcheron, du plombier, de la machine à laver, de la pelle, de la pioche, du pompier… Bref, là, je commence à me demander dans quel guet-apens, je suis tombée.

Puis vient le moment de s’allonger, en cercle, la tête vers le centre et les portes du rire s’ouvrent spontanément.

Je ne sais pas comment cela se produit, mais effectivement, on rit d’entendre rire…

On rit du ridicule de la situation.

On rit du rire des autres.

On rit du gloussement impromptu.

On rit de s’entendre rire…

Bref, le fou rire est là, comme une vague, on reprend son souffle et ça repart, des vagues de fou rire durant une demi-heure.

C’est épuisant, on baille beaucoup.

C’est relaxant, on décroche la mâchoire, on desserre les dents.

C’est amusant, addictif, libérateur…

Les bienfaits sont nombreux paraît-il…

Dynamisme, optimisme, énergie, créativité, confiance en soi,

Mais ce qui est certain, c’est qu’on a partagé un moment de plaisir, de joie, de rire avec de parfaits inconnus qui sont devenus proches durant cette séance de rire, sans en connaître plus sur eux. Voilà ce qu’est le VRAI PARTAGE.

 

Sinon… Bientôt la rentrée ?  😀

rentree des classes

T’as bien dormi ?

« T’as bien dormi ? »

Cette question redoutable de légèreté posée par ton conjoint mais tellement redoutée par toi, l’insomniaque…

 » T’as bien dormi ? »

Là, tu regardes ton mari, et t’as envie de.. de…de… Putain ! Mais pourquoi LUI, quand il pose la tête sur l’oreiller, il dort ? Il ronfle et toi t’es spectatrice de ça, impuissante !

ça fait deux ans que ça m’est tombée dessus. Au début, je cherchais des raisons logiques (surmenage quand j’avais ma petite entreprise, retour dans l’enseignement après une interruption de quelques années, changement familial etc …) pis en fait c’est rien de tout ça…

J’ai eu la révélation lors d’une formation à l’Inspection ! Nan, promis, j’ai pas fumé de joint avant de m’y rendre.  La thématique concernait  la relation « Parents Ecole ».

Et là… alors que je commençais déjà à décrocher et penser que la journée allait être bien longue, la formatrice a dit un truc qui m’en a fait lâché le stylo bille :

« Vous, Enseignants, Vous faîtes l’un des métiers des plus stressants qui soient. »

Et là j’ai compris, j’ai déculpabilisé, je me suis dit :  » C’est ça ! »

La difficulté d’endormissement a commencé la veille de reprendre le boulot (j’étais à mi-temps donc les mercredis soirs je tournais en rond dans le lit), puis ce fut au tour du dimanche soir quand j’ai repris à plein temps…

Donc, là je me suis dis clairement que c’est à cause du boulot.

Sauf que c’est intervenu aussi ponctuellement pendant les vacances… une fois… puis deux… puis trois…

Donc à nouveau, je me dis, le problème se trouve ailleurs… Mon couple ? Mes enfants ? Ma vie de famille recomposée ?

Ben non, je ne vois pas là…

C’est là que mon cerveau tordu d’instit qui se pose trop de questions commence à s’emballer et à créer des angoisses non fondées, à tout moment, à tout va et répétitives. J’établis des théories que personne ne peut mettre en doute.

Comme j’ai du mal à m’endormir le dimanche soir, forcément tous les dimanches soirs ce sera pareil… pis suffit que ça arrive aussi une veille de réunion, FORCEMENT la veille des réunions je ne vais pas dormir, c’est d’une logique implacable ! Putain, ce que je suis bonne ! J’ai raison dis donc ! Pis comme ça marche à chaque fois, je me dis que  mon raisonnement me donne mille fois raison !

Sauf qu’un dimanche soir j’ai bien dormi ! ça a foutu ma théorie en l’air…

ziscba2

 

Putain de merde… faut que je trouve une autre théorie. ça n’empêche que le dimanche suivant j’ai à nouveau eu une nuit blanche. Ma théorie avait peut être une faille, mais ne dit-on pas « l’exception qui confirme la règle » ? Rappelez-vous, je suis enseignante, c’est normal que je dise ça !

Alors j’ai essayé les anxiolytiques… 1/2 puis 1 puis 2 puis keudal que ça marche !

Puis j’ai essayé les somnifères… 1/2 puis 1 puis 2 puis keudal que ça marche !

Alors je me suis tournée vers les plantes, les tisanes de Valériane qui ont rendu mon chat complétement dingue de ma tasse (ça sent comme l’herbe à chat, Pompon devient alors intenable et cherche éperdument à rentrer sa tête dans ma tasse vide), ces tisanes m’ont beaucoup fait pisser et avoir une haleine de hyène comme après la dégustation de la dernière charogne d’inspecteur trouvée dans la cour.

J’ai essayé l’homéopathie… Comment te dire… ???? L’idée était séduisante au départ mais non…

j’ai passé l’âge de jouer aux billes… J’y crois pas ! Mon cerveau me fait garder l’œil ouvert toute la nuit avec trois comprimés de Zolpidem, ce ne sont pas 5 billes sucrées sous la langue qui vont changer ma vie, soyons lucides !

J’ai lu… pendant des heures. Me suis dit « Arrête les polars, c’est pas fait pour t’aider à dormir ! Prends un truc bien chiant comme la bible, y a pas pire je pense, en plus tu ne l’as jamais lue, alors prends la bible qui traîne dans un coin et vas-y ! Fonce Alphonse ! »

Alors oui c’est soporifique la bible… Sauf que quand tu t’endors et que tu lâches la bible, c’est comme si tu te prenais un pavé sur la gueule ! Tu te réveilles en sursaut et bim, c’est fini… merci Luc, Marc, Jean et les autres…

J’ai essayé les compléments alimentaires: la mélatonine, le lithium, le gaba, la glycine, le millepertuis, le magnésium B6, la vitamine D etc… Tu devines la réponse cher lecteur ?   😀 Keu-dal !

oulcgxk

J’ai essayé la ronronthérapie mais mon chat pue de la gueule et péte souvent.

zstk4mp

Puis j’ai essayé l’hypnose , enfin différentes sortes d’hypnose…

L’hypnose humaniste : tu contactes ton inconscient et tu instaures un code de communication avec lui (je lève l’index pour dire non, le pouce pour dire oui par exemple) l’inconscient tente alors de trouver les solutions à ton problème. Une séance 60 euros, j’ai bien dormi trois semaines pis un dimanche soir ! Bim ! Angoisses, charme rompu, retour case départ… Pour en revenir au truc des doigts qui se lèvent pour désigner le oui ou le non, t’as beau être en transe hypnotique, tu ne peux pas t’empêcher de te demander si lever le majeur pour « non » serait convenable vis à vis de ta thérapeute…

trwigyr

L’hypnose Ericksonienne : tu te balades au bord de la mer, tu sens le vent, la chaleur, tu descends un escalier tu marches sur le sable, tu vas dans l’eau , tu nages, tu te douches, tu te réveilles et voilà… Tu dors bien la nuit suivante et c’est tout. Combien je vous dois ? 65 euros. Une séance par semaine, faut être opiniâtre et avoir la prime REP+ moi je dis.bqcz4hm

J’ai testé la technique de Palo Alto qui consiste lorsque t’es en pleine crise d’angoisse, d’imaginer le pire du pire, mais vraiment tu imagines LE PIRE !!!! (en gros à la fin tu t’imagines seule, vieille, moche, alcoolique, obèse sur ton canapé devant les ch’tis puis bien évidemment morte à cause de tes problèmes de sommeil) et après ça va mieux…

leon-levinstein-13

leon-levinstein-13

Technique discutable, je l’entends bien.

J’ai testé aussi la sophrologie, tu raidis tout ton corps en imaginant concentrer toutes tes tensions dans une boule que tu jettes par la fenêtre ouverte… t’as tellement peur d’être surprise par ton voisin, ton mari, ta fille en train de faire cet exercice que déjà les dés sont pipés.

J’ai essayé le yoga du rire….

Le yoga tout court…

Le magnétisme, la kinésiologie, le désenvoûtement, la bulle de protection, la flamme violette, faire passer les âmes dans la lumière etc….

Cher lecteur si je ne me donne plus la peine de te donner le résultat de mes expériences, t’es pas con, je suis sure que tu as deviné mon taux de réussite…

Au final, y a des hauts, y a des bas… mais mon problème est toujours là. Latent, sournois.

Mais maintenant je sais…

Malgré ce que peuvent penser toutes les vieilles langues de pute aigries, jalouses, mal baisées, mal dans leur peau etc… EXERCER LE METIER D’ENSEIGNANT EST STRESSANT !!!

Ouais je sais, je suis vulgaire, parce que figure-toi que quand je croise un con avec ses clichés et ses phrases toutes faites sur les enseignants, je dors pas !

On est régulièrement dézingué par les médias et leurs lecteurs ou auditeurs concernant notre temps de travail, nos vacances et notre productivité…

On est rarement soutenu par notre hiérarchie qui nous remet une couche de taf à chaque changement de ministre,

On est souvent la première cible des parents d’élèves qui veulent « se faire » un représentant de l’Etat pour quelques raisons que cela soit d’ailleurs même si deux jours après le parent en question se retrouve tout con et te lécherait ta paire de Birkenstocks ou de Kickers (c’est plus facile de gueuler sur un instit ou un prof que d’insulter directement un mec en uniforme avec son carnet à souche)

On s’investit beaucoup trop pour la plupart d’entre nous car c’est un métier prenant en temps, en énergie, en émotions (vous n’imaginez pas à quel point on voit, on entend des choses qui ne peuvent nous laisser indifférents)

Voilà pourquoi nous ne pouvons lâcher prise en se disant tout simplement et avec légèreté : « Ah bah tiens ! Je vais dormir ! »

Donc mon combat de tous les jours est devenu non pas « réussir à m’endormir » mais « réussir à me détacher de tout ça ».

Autant te dire que c’est déjà loupé d’avance parce que tu vois, cher lecteur, c’est le premier jour de mes vacances de noël et devine ce que je fais ?

Ben tu viens de lire mon article long comme le bras sur le métier d’enseignant que j’ai rédigé cet après-midi…

Joyeuses fêtes, passez de belles vacances, détendez-vous chers collègues et lâchez prise et vous autres, merci de partager.

 

PS : Il y a quelques semaines, je demandais sur un groupe Facebook rassemblant des enseignants (ouais je sais, bonjour le panier de crabes) « quels sont ceux qui ont des problèmes de sommeil ? » Sur 200 commentaires environ la réponse était autour de 80% d’entre nous voire même plus…

Mais ça, tu vois les médias n’en parlent pas… pourtant je pense qu’on n’est pas loin du phénomène de société.

Depuis quelques semaines, nous avons à l’école une jeune femme qui fait son service civique.

Fatima, d’un naturel très doux, très calme, posé,  tout à coup, alors que nous accueillions les enfants me dit :

– Punaise, le prochain qui me dit que vous les enseignants, vous ne branlez, rien je lui mets ma main dans sa gueule ! Nan mais c’est vrai !! Vous n’arrêtez pas quoi !

Merci Fatima, grâce à toi j’ai bien dormi cette nuit… ❤

« Le secret du poids » vous avez dit ?

Vous connaissez pour la plupart, ma lutte quotidienne pour perdre mes putains de kilos en trop (sinon, file par là ) et cet été en tapant « poids » sur facebook je suis tombée sur la communauté « Le secret du poids« .

 

J’ai lu la publication ancrée du groupe facebook, j’ai lu le livre, j’ai parcouru le site internet et enfin, j’ai téléchargé l’application, ben en l’espace d’un mois, j’ai perdu trois kilos !

le-secret-du-poids-livre-plume-et-coquetteries

Truc de gueudin !

En plus c’est tellement con, que je me demande comment je n’y ai pas pensé plus tôt !

Ouais, je sais, je parle et j’écris comme un charretier, mais quand t’es en maternelle, tu parles tellement comme une noeunoeu avec une voix de guimauve toute la journée et tu te retiens tellement de pas dire « putain de merde, y en a encore un qui s’est niqué le genou contre le bitume ou qui s’est viandé le cul par terre dans la cour en glissant du toboggan » que forcément faut que ça sorte à un moment donné.

Bref ! Fais comme le gamin à qui je vais raconter une histoire, « ouvre grand tes oreilles, ferme la bouche et écoute ! »

parisians-1963-3

Il faut faire un calcul simple :  1kg c’est 7000 calories.

Je veux perdre 5kg, je dois rembourser 35000 calories (5×7000 = 35000)

Si tu es une femme ou un trave ou un transe, peu importe, 1800 calories/jour te suffisent.

Tu ne perds pas de poids, mais tu n’en prends pas non plus, avec 1800 calories par jour.

PAR CONTRE … et  c’est là qu’il faut être attentif, si tu manges moins de 1800 calories par jour, toutes  les calories que tu ne manges pas, te permettent de rembourser ta dette et donc de mincir…

C’est comme si t’avais emprunté 35000 euros à la banque, tous les euros que tu économises par jour, te permettent de rembourser ta dette, et donc tu t’allèges.

Quand t’as fini de rembourser ta dette au bout de quelques semaines, ben tu te pèses  ! Et là… tu pousses un cri de Castafiore à poil sur son pèse-personne parce que ça marche !!!  T’as perdu du poids… voire même plus que prévu 😉

11703284_804860819629177_3219599589189208828_n

Tu peux faire du sport aussi pour que ça aille plus vite, mais tu ne tiens pas compte des calories dépensées.

C’est « the cherry on the cake » !  C’est « the bonus » quoi ! Tu perds plus de grammes ou plus vite, mais ça n’est que du bonus ! là résidait mon erreur d’ailleurs, je me disais qu’en ayant fait une heure de tapis de course, je pouvais m’octroyer un petit goûter sans compter les calories dans mon budget quotidien ou m’autoriser un apéro, mais ça ne marche pas comme ça. On ne remange pas les calories dépensées sous peine de stagner voir prendre 1kg au final !

 

L’application permet de calculer toutes les calories que tu manges par jour, il suffit de les enregistrer à chaque repas et de gérer les calories à consommer dans ton budget quotidien (ça semble fastidieux mais c’est fastoche , ya les photos qui aident à estimer les calories de ton assiette à la cantoche )

Varie les quotas entre 1100 et 1600 calories par jour et poids tu perdras. Si tu stagnes dans la perte de poids, fais péter la jauge ! Fais toi plaiz et le lendemain, mange à nouveau raisonnablement dans le cadre des quotas.

ob_e338e5_4

Vous allez me dire, ben ouais c’est pas nouveau ! Tu manges moins, tu maigris ! T’es con Tamère !

  • Sauf qu’il faut manger absolument au-dessus de 1100 calories sinon tu stockes,
  • Sauf que je me suis aperçue qu’en mangeant autour de 1400/1500 calories par jour, c’est super gérable et en plus je mincis (on dégonfle vachement avec juste une perte d’un kilo, faut prendre ses mensurations 😉 )
  • Sauf que si tu veux t’offrir un éclair au chocolat (328 calories) avec ton petit thé, après les APC (comprenne qui pourra…),  et bien TU PEUX ! Tant que tu es dans les quotas, mange-le et savoure chaque bouchée tranquillou! Tu te taperas une soupe « courgettes/vache qui rit » le soir et puis c’est tout !

Ce que j’apprécie c’est que je mange avec plaisir, je gère mon budget calories comme je l’entends et si je dépasse, le lendemain je réajuste en mangeant moins et avec une séance de sport par là-dessus.

Je déculpabilise de me taper la part de croissant apportée par la collègue pour fêter son arrivée dans l’école. Sinon, entre nous soit dit, faut être con pour rentrer dans l’éducation nationale aujourd’hui mais bon, c’est un autre débat…

Ya plein de conseils dans le bouquin, l’application est facile, gratuite et pratique d’utilisation, par contre il y a  beaucoup de conneries dans la communauté facebook  !

Elles noient dans le fil d’actus toutes les belles réussites de gonzesses qui ont perdu 30 voire 50 ou 60 kg avec cette méthode sur une ou deux années. Il y a des photos Avant/Après hallucinantes !

Maintenant, chèr(e) collègue, tu fais comme tu veux, tu choises, mais j’ai testé et j’approuve cette méthode !

Je dois te laisser, parce que ce matin, j’ai coiffeur !

11904674_824876870960905_412282256011710505_n

PS :  juste un truc, le secret du poids c’est comme weight watchers, sauf que Florence Delorme (l’auteure de la méthode), elle n’a pas déguisé les calories en pro-points ou smart points et que c’est gratuit (mis à part le bouquin mais ça ne va pas péter bien loin non plus ! ). Je dis ça je dis rien…