P’tites bidouilles

Tu jouais avec les dinosaures quand t’étais petite ?

Dans ma classe, il y avait des dinosaures boiteux, cul de jatte, manchots, édentés ou à la mâchoire cassée…

J’ai eu l’idée de les recycler pour une déco sympa et déjantée de la classe 😀

Nous avons utilisé une peinture acrylique blanche pour la sous-couche puis de la peinture dorée ou argentée. Sinon, avec une bombe de peinture cuivrée ça marche aussi, mais ça faut le faire chez soi, au risque de gazer les nains 😉  !

J’ai ressorti quelques vieux cadres de mon atelier et hop !

 

Sinon, t’as le droit de liker et partager la page Facebook de ta mère, nan, pas la tienne, la mienne 😀

Page Facebook de Ta mère en Maternelle

Ta mère en maternelle, elle bidouille…

Cette phrase, mes filles auraient pu l’entendre plus d’une fois…

C’est un petit résumé de ce que pensent beaucoup de personnes, quand tu dis à l’apéro ( lors d’une soirée raclette, ça marche aussi) que t’es instit en maternelle :

  • Ah ouais, c’est toi qui bidouilles les colliers de nouilles ?
  • Chérie, t’as eu quoi déjà l’année dernière à la fête des mères ! Roh punaise, on n’en fera pas un manuel le gosse !
  • ….
  • Pis moi, j’ai encore eu un porte-clefs… P’tain, z’en avez pas marre de faire des trucs de merde ?

Donc, un jour, pendant que je préférais laisser les trois petits points parler à ma place, je me suis dit :

Ta mère en maternelle, elle t’emmerde, elle bidouille… et elle va faire un blog, pour montrer qu’elle ne collectionne pas que des nouilles et qu’elle n’a pas que des gommettes dans le tiroir, connard !

Comme on dit :  » ta mère en slip devant le LIDL ! » etc….

CLIC ICI, t’auras plein de phrases sur « ta mère »

C’est devenu « Ta mère en maternelle, elle bidouille… » pour ne pas dire « elle t’emmerde ».

Hier, je suis allée chez ACTION, magasin que si tu ne connais pas, tu ne dépenses rien, mais tu rates quelque chose quand même…

J’ai trouvé des feuilles pour faire des transferts et personnaliser des tee-shirts, des tote bag, manière de passer des messages…. Genre « Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche. »

Me suis dit que ça pourrait me faciliter la tâche, parce que jusqu’ici, j’imprimais sur du tissu des petites étiquettes, pour réaliser des porte-clefs justement 😉 et que passer le tee-shirt ou le tote-bag dans l’imprimante laser, ça ne le fait pas.

Alors, me suis imaginée, réalisant un tote-bag avec écrit dessus : « Ta mère en maternelle, elle bidouille… »

Et hop ! Tuto !

Pour ce faire, ouvrir Paint, et écrire sa phrase fétiche dans la zone de texte avec la police et la taille de votre choix, puis aller dans « Faire pivoter » et cliquer sur « Retourner Horizontalement » afin qu’elle apparaisse avec l’effet miroir, pour le transfert :

(ça l’air simple comme ça, mais j’en ai chié pendant plus d’une heure pour trouver comment écrire à l’envers, d’où le tuto pour que vous ne cherchiez pas comme moi ! )

Une fois fait, sélectionner la zone texte et la copier, puis ouvrir un nouveau document  Word et coller (coller votre texte autant de fois que vous le pouvez sur votre page Word pour optimiser la page, car la pochette de 5 feuilles de transfert c’est 2,99 euros chez Action et tu me connais cher lecteur, quand je commence je ne m’arrête plus, donc je vais personnaliser plein de trucs du coup) :

Ensuite, placer votre feuille transfert dans le bac de votre imprimante et imprimer côté blanc.

Repasser le tote bag ou le tee-shirt.

Découper votre étiquette ou photo en gardant une marge de 5 mm tout autour et centrer.

 

Repasser à fer très chaud en faisant des cercles durant à peu près une minute (plus si l’image est plus grande », puis une fois que c’est refroidi, retirer le papier.

Tadam !

Et ben tu sais quoi cher lecteur ?

Ce prototype, il est à gagner…

Résultat dans quelques jours…

Imagine comment que tu vas te la péter grave à l’école dans la semaine, chez ta cop’s le mercredi après-midi, sur le marché le samedi matin, ou chez ta belle-mère le dimanche midi, avec ton tote-bag 😀

 

Tête d’ampoule…

Cette semaine, mes nains ont réalisé une belle guirlande, que même si tu mets les doigts dans la prise, tu ne risques rien !

Mais ça, faut pas le dire…

Pour ce faire, il faut : une bobine de ficelle en chanvre, de la colle transparente liquide, des encres aux couleurs  flashy et les ampoules que voici.

Clic droit sur l’image pour l’enregistrer 😉

ampoule

Je m’étais dit que pour finaliser et personnaliser la chose, j’ajouterais bien une photo de chaque nain sur quelques ampoules mais l’expression « Tête d’ampoule » m’est venue à l’esprit et je me suis dit que ça pourrait partir en live…

Nan parce que faut l’avouer, on en a toujours quelques uns qui n’ont pas la lumière à tous les étages, d’autres qui ont certainement déjà mis les doigts dans la prise laissant quelques séquelles, et enfin certains qui, sans avoir des idées qui fusent à la vitesse de la lumière, ont vraiment une tête en forme d’ampoule. Ne jouez pas les outrés ou offensés, réfléchissez bien, je suis sur que vous avez un échantillonnage de chacun dans votre classe !  😀

 

La fin du Flanby…

Après une cure de Flanby, nous étions tous proches de l’indigestion à la maison.

Il fallait tout de même que ça en vaille la peine.

Alors voilà le résultat 😉

Pour faire les moulages, acheter du plâtre de remodelage, utiliser une dose d’eau pour deux doses de plâtre et mélanger au fouet afin d’obtenir une belle texture de pâte à gâteau.

Comme la prise est rapide, entre 10 à 15 minutes, s’y prendre à plusieurs fois si vous faîtes une vingtaine de moulages. Comme unité de mesure, j’ai pris forcément un Flanby.  😉

Avec deux doses d’eau pour quatre doses de plâtre, on peut faire sept moulages ( répéter trois fois l’opération si vous en faites une vingtaine).

Remplir les moules, tasser un peu le plâtre en tapotant le pot afin d’enlever les bulles.

Poser la bougie, l’enfoncer un peu.

 

Démouler au bout de 24 heures voire 36 et laisser sécher durant 3 jours.

Les bougeoirs sont alors prêts à peindre ! 😉

Pour ma déco perso j’ai utilisé une bombe de peinture aérosol teinte cuivre. Mais les enfants peuvent prendre n’importe quelle peinture acrylique à paillettes par exemple.

Me suis un peu lâchée sur la bombe…

Et maintenant, une petite anecdote 😀 …

Ce matin dans la salle des maîtres :

  • Ah au fait, la mairie m’a appelée hier, pour le spectacle de Noël, ils nous envoient le même père noël que l’année dernière.
  • Comment ça « le même père noël que l’année dernière » ? C’est pas possible, c’était le papa de Stéphane,  le directeur que t’as remplacé !
  • Ah bon ? Ben qui c’est alors ? Vous avez une idée ?
  • Ben, y a eu le grand-père d’un élève, mais ça remonte à loin…
  • Ah oui c’est vrai… Pis avant il y avait aussi le mari d’Yvonne, l’instit qui était là y a…. ouhhhh… ça fait des années de ça. Mais il est mort.
  • L’est plus très frais donc… Bah pour noël c’est mort, par contre t’as toujours son numéro de portable ? Nan parce  qu’on peut l’appeler pour Halloween l’année prochaine ? Il fera le zombie !
  •  😀  T’es con !
  • Ouais je sais…

T’as ton équiquette ?

Cette année, pour la rentrée j’ai créé des étiquettes en tissu auto-collantes au nom de chaque élève.

  • Comment tu t’appelles ?
  • Megizka.
  • Ok. Bon, comment s’appelle-t-elle ?  demandè-je aux parents.
  • Melissa !
  • Ah super !!!

Et BIM ! Melissa a droit à son étiquette sur son tee-shirt Reine des Neiges !

C’est mieux que le collier, plus sympa que l’étiquette en papier, et surtout tu peux la réutiliser pour le porte-manteau.

😉

Si t’es sage, je te montrerai ça plus tard et comment amidonner l’étiquette, dans un autre article.

En attendant, un tuto Toto ?

WP_20160904_16_14_21_Pro

Découper un morceau de tissu 5 mm plus court que la feuille A4 .

WP_20160904_16_16_05_Pro

Bien repasser le tissu, appliquer de la colle repositionnable en spray sur la feuille A4 et ajuster.

WP_20160904_16_24_45_Pro

Imprimer les feuilles l’une après l’autre.

WP_20160904_16_42_46_Pro

Découper les étiquettes et les coins.

Et Bim Melissa !

WP_20160904_16_33_53_Pro

Sinon, on peut faire ça aussi, mais juste entre copines après trois mojitos 😀 et dans le pub du coin, pas à l’école.

WP_20160904_17_20_24_Pro

 

 

Happy birthday le nain !

Le nain, contrairement à ce qu’on croit, grandit…

Le calendrier d’anniversaire est indispensable. Mais il doit être pratique, prendre peu de place et repérable facilement dans la classe.

Il faut savoir que le  nain est incapable de se repérer sur n’importe quelle frise du temps même la plus chiadée, et qu’il en a rien à cirer de :

« Hier, on a raconté l’album de Calinours, aujourd’hui on va faire des empreintes avec des boites de conserve et demain on va à la bibliothèque… »

Par contre, il sait très bien te rappeler que c’est bientôt son anniv, et qu’il faudrait peut être que tu te sortes les doigts du cul et que tu penses au gâteau et au kdo (ce qui veut dire mettre un mot dans le cahier pour prévenir les parents d’apporter les ingrédients pour cuisiner le fameux cake sans crème svp).

Pas con le nain…

Pour les ne pas oublier les anniversaires de chaque mois, l’année dernière, j’avais  fait ça (clic sur l’image et le tuto tu auras)  😉   

 

lnV0fuH

 

 

C’est pratique, tu colles la photo du nain avec de la patafix sur le jour dit, tu effaces pour le mois suivant.

Cette année, j’opte pour la sucette en guise de kdo du nain…

Mes côtés Girly et fan de Barbara Cartland ont fait que la fleur à télécharger, est rose …

Ben oui, c’est comme ça !

fleur joyeux anniversaire

fleur joyeux anniversaire pdf

  • Alors, ça fait quoi d’être à la moitié de tes vacances ? 😀
  • Roh ta gueule !

 

Mais t’arrêtes jamais toi hein !!??

Tu es prof, tu as un crédit alloué par la mairie proche de celui d’un village situé au fin fond du Burkina Faso, tu brûles de passion pour ton métier et tu cherches déjà une idée pour halloween ou la fête des mères ?

Ben, t’as deux mois pour manger un peu plus de vingt boîtes de flageolets, petits pois, haricots verts et autres rondelles d’ananas.

WP_20151125_11_24_18_Pro

 

Matériel :

  • une pince coupante et du fil de fer
  • une boîte de conserve
  • un clou et un marteau
  • un post-it et un marqueur
  • un pot de sous-couche
  • papier de verre ultra fin
  • une bombe de peinture ou de la peinture acrylique

Etape 1 : Ôter l’étiquette de la conserve et enlever le restant de colle avec un chiffon imbibé d’alcool à brûler.

Etape 2 : plier un post-it en deux et découper la moitié d’un coeur, le coller sur la  conserve.

Etape 3 : avec le marqueur, tracer le contour du coeur.

Etape 4 : Avec un clou et un marteau, percer les trous de manière régulière pour former le coeur puis  2 trous pour passer le fil de fer.

Etape 5 : les enfants appliquent la sous couche puis après séchage, poncent à peine avec un papier de verre très très fin mais uniquement l’extérieur car l’intérieur peut être blessant du fait d’avoir fait des trous avec le clou. Ils peignent enfin avec la couleur de leur choix, l’intérieur et l’extérieur (si vous prenez l’option  bombe de peinture, utiliser un masque dans ce cas)

Etape 6 : passer le fil de fer dans le trou de chaque côté et avec une pince recourber le bout autour de la tige.

Etape 7 : Déposer un peu de gros sel au fond et une bougie chauffe-plat.

Sinon, ben t’as de quoi illuminer ta pergola si tu fais la teuf avec tes collègues pour fêter la fin de l’année.

Au fait, Merci Najat pour cette longue période qui nous a bien mis sur les rotules. Sinon, toi ça va ?

Tournesols en cocotte

Découverte du projet et du terreau 😉 La terre est douce, légère, elle pue un peu 😀

ySqcijZ

 

 

Semence des graines de tournesols dans les coquilles d’oeuf.

Lu2Jzju

 

Mise en peinture des boîtes à oeufs…

uTi7mTa

 

Et…

kSkhPXj

Tadam !!!!

XhuOOlj

Les pieds dans le béton

Tu connais la fille, fan indécrotable de Pinterest, qui teste chaque tuto qui lui passe entre les épingles ?

Nan ? Tu la connais pas ? Ben tu vas faire sa connaissance 😀

Donc, j’ai vu passer entre deux épingles de cake sans gluten et de déco vintage industrielle, des bougeoirs en béton coulés dans des gobelets en plastique !

Qu’à cela ne tienne ! Chéri a le béton, j’ai les gobelets ! On est fait pour s’entendre …

Donc voilà voilà…

Demain, je m’y recolle, je huile le cul des bougies chauffe-plat pour les enlever plus facilement, je revois les doses de plâtre et de sable et je reviens !